750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gâteau d'anniversaire Miraculous Lady Bug

Publié le par Elodie Gaillard

Gâteau d'anniversaire Miraculous Lady Bug

Voici le gâteau que je concoctais en surprise pour les 5 ans de ma fille.

Malgré quelques imperfections de couverture (je ne suis pas encore une experte), elle avait des étoiles dans les yeux et ça ce n’est que du bonheur !

Comme cela m’a été demandé, j’ai essayé, pour cette recette, de détailler au maximum toutes les étapes de la confection… Il ne faudra pas que cela vous fasse peur ! En s’y prenant pas à pas, tout se passera bien. Ayez confiance 😉

Ingrédients pour 15/20 personnes :

Pour les biscuits chocolat noir

  • 8 œufs
  • 180 g de beurre mou
  • 150 g de poudre d’amandes
  • 370 g de sucre en poudre
  • 2 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse
  • 200 g de chocolat noir pâtissier
  • 155 g de farine
  • 5 g de levure chimique
  • 40 g de cacao amer en poudre

 

Pour les biscuits chocolat blanc

  • 4 œufs
  • 90 g de beurre mou
  • 75 g de poudre d’amandes
  • 150 g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche épaisse
  • 100 g de chocolat blanc pâtissier
  • 98 g de farine
  • 2 g de levure chimique

 

Pour la garniture et le glaçage des gâteaux

  • 300 g de chocolat blanc pâtissier
  • 90 g de beurre mou (doux)
  • 375 g de mascarpone
  • 280 g de sucre glace
  • 25/30 g de pépites de chocolat noir
  • 25/30 g de pépites de chocolat blanc
  • 5 à 6 cuillères à soupe de confiture de framboises
  • Environ 70 g de framboises fraiches

 

Pour la décoration

  • 1 kg de pâte à sucre blanche (de préférence spécial couverture de gâteau)
  • 500 g de pâte à sucre rouge (de préférence spécial couverture de gâteau)
  • 100 g de pâte à sucre noire
  • 100 g de pâte à sucre violette
  • Chutes de pâte à sucre verte
  • Poudre CMC (facultatif, mais peut être très pratique en cas de pâte à sucre trop collante)

 

Outils :

  • 2 moules ronds de 20 cm de diamètre
  • 2 moules ronds d’environ 15 cm de diamètre

Si vous n’avez qu’un moule, il faudra juste faire 2 cuissons

  • Grille pour refroidissement des gâteaux
  • Planche à découper et couteau à grande lame plate (type couteau à génoise)
  • Support rotatif pour glaçage et lissage gâteau
  • Tapis silicone spécial pâte à sucre pour le travail de la pâte à sucre
  • Rouleau spécial pâte à sucre
  • Lisseur à pâte à sucre
  • Moule à alvéoles en silicone type mini bouchées
  • Emporte-pièce « Papillons » de différentes tailles avec poussoir si possible (pour moi 3 tailles différentes)
  • Emporte-pièce « Chiffre »
  • Emporte-pièce « Lettres »
  • Emporte-pièce rond de 1 cm de diamètre
  • Emporte-pièce rond de 2,5 cm de diamètre (cela peut être entre 2 et 3 cm sans problème ou l’embout d’une douille
  • Plusieurs tiges à fleurs blanches taille 22
  • 1 tige à fleurs blanche taille 18 ou à défaut des piques à brochettes
  • Papier et plastifieuse (si possible) sinon une feuille cartonnée passant à l’imprimante
  • Ensemble d’accessoires spécial pâte à sucre type roulette, « couteau », outils de modelage et de travail de la pâte à sucre…
  • 1 grand pic à brochette à couper en 2 ou 2 moyens
  • Stylo à recharge d’eau ou pinceau fin pour la pâtisserie
  • Spatule pour garnissage
  • Figurine Lady Bug d’environ 10/12 cm (facultatif)
  • Film étirable
  • Cylindre de 4/5 cm de large type biberon ou bouteille d’eau 50 cl, pour séchage pâte à sucre
  • Plateau ou grande assiette de service
  • 2 spatules coudées

Afin de ne pas être trop surchargée, je préfère préparer ce gâteau en 4 étapes, soit 4 jours. Cela fait moins journée marathon, mais si vous préférez gérer votre timing différemment cela pourra être géré en 2 jours…

 

Préparation des décos en pâte à sucre (3 à 4 jours avant le jour J)

Cette étape nécessitera un peu de minutie et de patience, mais vous en serez fier ! J’aime beaucoup travailler ces petites pièces, qui amènent toute la magie au gâteau.

Il faudra d’abord commencer par imprimer le gabarit proposé ci-dessous (sur papier classique si plastifié par la suite, sinon un papier épais) :

Découper précisément les masques, la tour Eiffel et la bannière. Je vous ai mis également une image des personnages, pour vous en inspirer pour la chevalière et les boucles d’oreilles.

Si vous possédez une plastifieuse, passer ces découpes dans la plastifieuse et les découper de nouveau.

  • Masques

 

Malaxer séparément la pâte à sucre rouge et noire.

Si la pâte est trop collante, je vous conseille d’ajouter quelques pointes de cuillère de poudre CMC. Malaxer jusqu’à obtenir une texture sèche au toucher.

Sur la plaque silicone, étaler un peu de pâte à sucre rouge d’une épaisseur d’environ 1 à 2 mm. Poser dessus le gabarit « Masque Lady bug », puis passer de nouveau un coup de rouleau.

Cela va former l’empreinte sur la pâte à sucre. A l’aide de l’outil pâte à sucre (pointe vers le haut), délimiter délicatement le contour du masque et des yeux. Puis, pas à pas creuser pour former le masque. Réserver et garder les chutes de pâte.

Faire la même opération avec la pâte à sucre noire et le gabarit « Masque Chat noir ».

Réserver et garder les chutes de pâte.

 

A l’aide de l’emporte-pièce rond de 1 cm, faire 5 ronds pour les disposer sur le masque (cf. gabarit).

A l’aide d’un pinceau, mettre un peu d’eau sur les ronds pour qu’ils puissent mieux adhérer au masque… (Je vous conseille d’essuyer le pinceau, pour qu’il y ait vraiment très peu d’eau).

Entre les 2 yeux, mettre un rond entier. Puis, disposer les 4 autres aux extrémités, en coupant légèrement l’arrondi.

 

Il ne reste plus qu’à les laisser sécher… moi j’ai utilisé un grand biberon (car j’en ai toujours l’utilité !), mais sinon il peut être utilisé un rouleau à pâtisserie (hormis celui pour la pâte à sucre) ou une bouteille d’eau de 50 cl.

Recouvrir le support de film étirable bien lissé, puis disposer les masques délicatement.

Caler le support pour éviter qu’il roule !

 

  • Boucles d’oreilles et chevalière

Récupérer les chutes de pâte à sucre rouge et noire.

Malaxer la pâte rouge pour la rassembler puis l’étaler. Garder une épaisseur d’environ 2 à 3 mm.

Découper 2 ronds de 1 cm avec l’emporte-pièce. A l’avant de chaque rond, disposer 5 « mini boules » noires. Prendre de minuscules morceaux de pâte noire et les rouler. Mettre un peu d’eau pour les disposer sur le rond rouge.

Répéter l’opération pour la 2e boucle d’oreille.

Réserver les boucles d’oreille tête en bas.

Couper 2 morceaux de tige à fleurs taille 18, d’une longueur d’environ 1 cm, puis les planter centrés à l’arrière de chaque boucle.

Laisser sécher à l’envers jusqu’au jour J.

Malaxer la pâte à sucre noire pour la rassembler, et rajouter un peu de pâte si besoin. Prélever un morceau et le rouler du bout des doigts. Former un anneau.

Etaler un autre morceau  d’une épaisseur d’environ 1 mm et former un carré légèrement arrondi sur les bords d’environ 1 cm ².

Former sur ce carré la pâte de chat. Prendre de minuscules morceaux de pâte verte et les rouler. Mettre un peu d’eau pour les disposer sur le carré.

Mettre l’anneau à plat et ajouter un tout petit peu d’eau au niveau de la jonction. Presser à cet endroit le carré pour former la chevalière.

Laisser sécher.

 

  • Tour Eiffel

Malaxer la pâte à sucre noire pour la rassembler, et rajouter un peu de pâte si besoin. Si la pâte est trop collante, je vous conseille d’ajouter quelques pointes de cuillère de poudre CMC. Malaxer jusqu’à obtenir une texture sèche au toucher.

Sur la plaque silicone, étaler un peu de pâte à sucre d’une épaisseur d’environ 1 à 2 mm. Poser dessus le gabarit « Tour Eiffel », puis passer de nouveau un coup de rouleau.

Cela va former l’empreinte sur la pâte à sucre. A l’aide de l’outil pâte à sucre (pointe vers le haut), délimiter délicatement le contour de la tour Eiffel. Puis, pas à pas creuser pour former la tour.

Faire attention car cette découpe est assez minutieuse avec ces fines pointes.

Pour finir l’effet, faire de légères croix et la délimitation de chaque étage, comme sur le gabarit.

Réserver à plat pour séchage.

 

  • Papillons

Disposer, prêt de vous, le moule à alvéoles pour la confection des papillons…

Malaxer séparément la pâte à sucre blanche et violette.

Si la pâte est trop collante, je vous conseille d’ajouter quelques pointes de cuillère de poudre CMC. Malaxer jusqu’à obtenir une texture sèche au toucher.

Sur la plaque silicone, étaler un peu de pâte à sucre blanche d’une épaisseur d’environ 1 mm. A l’aide des emporte-pièce, former 1 grand, 3 moyens et 7 petits papillons. Les disposer dans les alvéoles, pour qu’ils sèchent avec les ailes en l’air !

Répéter l’opération avec la pâte à sucre violette.

« Je préfère en faire plus dans le cas où il y a des ratés le jour J où lors de la mise sur tige. De plus, les papillons en excédent ne sont pas perdus, car ils pourront servir pour décorer le plat de service. »

Attendre au moins 2 à 3 h pour disposer les tiges.

C’est l’étape un peu plus délicate, car il faut que la pâte soit suffisamment dure pour que les papillons ne redeviennent pas plats, mais pas trop sèche non plus pour pouvoir mettre la tige…

Couper les tiges à fleurs taille 22 en 2, puis planter délicatement chaque tige au centre du papillon (hormis les grands qui seront à poser).

Laisser sécher les papillons sur tige, à l’envers pour garder l’aspect d’envol.

 

  • Bannière « Miraculous »

Couper le reste de tige à fleurs taille 18 en 2, puis les coller au scotch à l’arrière de la bannière.

 

Petit conseil pratique : commencer par le gâteau au chocolat blanc, cela vous permettra d’utiliser les mêmes ustensiles sans mélange de couleur !

 

Préparation des gâteaux (l’avant-veille ou la veille en timing express)

  • Gâteaux au chocolat blanc

Préchauffer le four à 160°c.
Séparer les blancs d’œufs des jaunes. Réserver les jaunes, et monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Réserver.
Dans un saladier ou le bol d’un robot, mélanger le beurre mou avec le sucre et la poudre d’amandes.

Ajouter les jaunes d’œufs et la crème fraiche. Bien mélanger.

Couper le chocolat en morceaux, et le mettre 20 secondes au micro-ondes. Mélanger et remettre 20 secondes,… jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu.
Laisser tiédir le chocolat puis l’ajouter à la préparation.
Tamiser la farine et la levure ensemble, puis les incorporer à la préparation.

Finir par ajouter les blancs en neige à l’aide d’une maryse (spatule silicone), en mélangeant délicatement.
Beurrer le ou les moules rond(s) de 15 cm de diamètre, puis fariner.

Répartir la préparation dans les moules, soit environ 370 g de pâte par moule (cela peut être pratique à savoir quand on n’a qu’un moule !).

Mettre au four 20 à 30 min, en fonction des moules (pour les miens, il s’agit d’une cuisson de 30 min).

Vérifier la cuisson en plantant la pointe du couteau. Le couteau doit ressortir humide mais sans pâte.

Laisser refroidir puis démouler sur une grille.

Lorsque les gâteaux ont bien refroidi, les recouvrir de film étirable et les mettre au réfrigérateur.

Pour qu’ils soient bien fermes, il faudra compter une petite demi-journée si vous voulez cumuler les étapes.

  • Gâteaux au chocolat noir

 

Préchauffer le four à 160°c.
Séparer les blancs d’œufs des jaunes. Réserver les jaunes, et monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Réserver.
Dans un saladier ou le bol d’un robot, mélanger le beurre mou avec le sucre et la poudre d’amandes.

Ajouter les jaunes d’œufs et la crème fraiche. Bien mélanger.

Couper le chocolat en morceaux, et le mettre 20 secondes au micro-ondes. Mélanger et remettre 20 secondes,… jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu.
Laisser tiédir le chocolat puis l’ajouter à la préparation.
Tamiser la farine, la levure et le cacao en poudre ensemble, puis les incorporer à la préparation.

Finir par ajouter les blancs en neige à l’aide d’une maryse (spatule silicone), en mélangeant délicatement.
Beurrer le ou les moules rond(s) de 20 cm de diamètre, puis fariner.

Répartir la préparation dans les moules, soit environ 775 g de pâte par moule (cela peut être pratique à savoir quand on n’a qu’un moule !).

Mettre au four 30 à 40 min, en fonction des moules (pour les miens, il s’agit d’une cuisson de 35 min).

Vérifier la cuisson en plantant la pointe du couteau. Le couteau doit ressortir humide mais sans pâte.

Laisser refroidir puis démouler sur une grille.

Lorsque les gâteaux ont bien refroidi, les recouvrir de film étirable et les mettre au réfrigérateur.

Pour qu’ils soient bien fermes, il faudra compter une petite demi-journée si vous voulez cumuler les étapes.

 

Préparation de la ganache et montage des étages (la veille)

  • Préparation de la ganache mascarpone au chocolat blanc

Couper le chocolat en morceaux, et le mettre 20 secondes au micro-ondes. Mélanger et remettre 20 secondes,… jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu.

En parallèle, fouetter le beurre mou avec le mascarpone, jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter progressivement le sucre glace, et fouetter de nouveau.

Une fois refroidi, ajouter le chocolat fondu. Bien fouetter pour rendre le mélange homogène.

 

  • Montage des étages

 

Vous pourrez réaliser cette étape juste après avoir réalisé la « ganache ». Elle n’a pas besoin de temps de repos. C’est ça qui est pratique !

Sur une planche à découper, ôter le « chapeau » des gâteaux afin qu’ils aient une couche bien lisse.

Dans l’idéal sur un support rotatif (sinon sur une planche à découper de la taille du gâteau), déposer le 1er gâteau au chocolat noir (20 cm). Etaler une couche généreuse de ganache sur la partie « coupée » du gâteau et répartir les pépites de chocolat.

Sur le 2e gâteau au chocolat noir, étaler également une couche de ganache sur la partie « coupée ».

Mettre le gâteau par-dessus le 1er, ganache contre ganache. Bien presser avec les mains pour que les 2 gâteaux adhérent.

A l’aide de la spatule, mettre de la ganache au niveau de la jonction puis bien lisser pour que cela fasse un seul gâteau.

Répartir une couche légère de ganache sur l’ensemble du gâteau, en prenant soin de bien lisser pour faire adhérer la pâte à sucre dans une prochaine étape.

Voici ma technique pour bien combler la jonction...

et pour finaliser le lissage...

Sur le support rotatif, à présent, disposer le 1er gâteau au chocolat blanc (15 cm).

Etaler 2 à 3 belles cuillères à soupe de confiture de framboises sur la partie « coupée » du gâteau et répartir les framboises « allongées ».

Sur le 2e gâteau au chocolat blanc, étaler également une couche de confiture sur la partie « coupée ».

Mettre le gâteau par-dessus le 1er, confiture contre confiture. Bien presser avec les mains pour que les 2 gâteaux adhérent.

A l’aide de la spatule, répartir un peu de ganache pour combler la jonction comme fait pour les gâteaux au chocolat noir, puis répartir une couche légère sur l’ensemble du gâteau pour la pose de pâte à sucre à venir.

Mettre les 2 gâteaux en frigo jusqu’au lendemain ou tout au moins pendant 4h  (si possible dans une cloche de conservation, ou couverts d’un papier alu assez large pour que cela ne touche pas trop le gâteau)

Décoration finale (le jour J)

Sur le tapis en silicone, disposer le reste de pâte à sucre blanche (soit environ ¾ du pain initial). L’étaler le plus finement possible, en faisant en alternance des mouvements de rouleau haut/bas et gauche/droite. Cela permet de former un semblant de rond… Rouler la pâte jusqu’à atteindre 1 à 2 mm d’épaisseur.

Sortir le gâteau au chocolat noir et le poser sur le plateau rotatif. Prendre le tapis silicone avec la pâte à sucre et le disposer doucement sur le gâteau, en s’assurant que la pâte à sucre recouvre l’intégralité du gâteau.

 

« Je voulais vous prendre une photo, mais j’ai eu une cata avec ma pâte à sucre qui est resté collée au tapis ! J’ai donc du décoller délicatement millimètre par millimètre… Je ne voulais pas vous montrer le mauvais exemple 😉 »

 

Lisser délicatement avec la paume des mains, le dessus puis les côtés.

Couper l’excédent de pâte avec une petite roulette, et lisser de nouveau avec les mains, pour bien finir le bas du gâteau. Utiliser le lisseur à pâte à sucre pour bien finir le lissage. Garder les chutes de côté pour le moment.

A l’aide des 2 spatules coudées, prendre délicatement le gâteau et le poser sur le plat de service. Remettre au frais le temps de recouvrir le 2e gâteau.

Pour le 2e gâteau, prendre le reste de pâte à sucre rouge (utilisé précédemment pour les décors). Puis, répéter la même opération que pour la pâte à sucre blanche (aplatir, disposer, lisser). Garder les chutes de côté pour le moment.

Ressortir le gâteau en pâte à sucre blanche du frais.

Mettre les 2 pics à brochettes à une des extrémités du gâteau, en veillant à ce que la longueur entre les 2 pics n’excède pas la taille du petit gâteau.

« J’aime disposer la partie du haut en décalage, car cela permet de mettre plus de décorations je trouve. Et cela permet d’éviter, en plus, le gâteau mal centré ! »

Laisser un petit morceau de pic dépasser pour ne pas qu’il ressorte de l’autre côté du petit gâteau après installation.

Déposer le petit gâteau délicatement sur les pics.

« Arrive maintenant la partie que j’adore… La décoration finale !!! »

Récupérer un morceau des chutes de pâte à sucre rouge, et ajouter une pointe de couteau de poudre CMC (si la pâte à sucre n’est pas assez sèche). Presser la pâte avec l’emporte-pièce de chaque lettre souhaitée, puis les disposer délicatement sur le gâteau blanc centré à l’avant.

Disposer une Tour Eiffel de chaque côté du prénom.

Récupérer un morceau des chutes de pâte à sucre blanche, et ajouter une pointe de couteau de poudre CMC (si la pâte à sucre n’est pas assez sèche). Presser la pâte avec l’emporte-pièce chiffre souhaité.

Disposer ce chiffre sur le gâteau rouge centré au-dessus du prénom.

Il reste à terminer la décoration avec la pâte à sucre noire.

Prendre un peu de pâte à sucre et l’étaler finement. Faire plusieurs ronds de diamètre 1 cm et les disposer en alternance sur le gâteau blanc.

Faire, à présent, des ronds de diamètre 2,5 cm et les disposer en alternance sur le gâteau rouge.

« L’étape suivante devra être réalisée juste avant d’amener le gâteau afin que les décors en pâte à sucre ne ramollissent pas, et que tout notre travail de plusieurs jours ne soit pas détruit en quelques minutes ! J’aime poser ma déco avant pour bien caler le positionnement, je prends une photo, j’enlève la déco délicatement, et il ne me reste plus qu’à la re-disposer en fonction de ma photo. Gros gain de temps je trouve… »

Disposer la figurine Lady Bug, la chevalière et les boucles d’oreilles à l’avant du gâteau blanc. Les boucles d’oreille devront être croisées et tige vers le bas, pour un meilleur visuel.

Sur le gâteau rouge, disposer la bannière « Miraculous » dans le fond du gâteau. Puis, disposer un peu plus en avant sur la droite, le masque noir. Disposer, à présent, le masque rouge sur la gauche en le posant légèrement contre le masque noir, pour un effet superposé.

Pour finir, disposer à l’avant entre les 2 masques le grand papillon blanc.

Il ne reste plus qu’à disposer de manière aléatoire les papillons blancs et violets.

Planter les tiges à des hauteurs différentes et pour certains, tourner la tige autour de votre doigt, pour former un petit tourbillon puis redresser la tige au niveau du papillon pour qu’il ne tombe pas.

Disposer, si souhaité, les papillons en excédent sur le plat.

 

Bravo le gâteau est terminé !

 

Bonne dégustation et à vos commentaires !

Gâteau d'anniversaire Miraculous Lady Bug
Vous voulez une petite part !

Vous voulez une petite part !

#gateaugouterenfant #gateauanniversairefille #gateaumiraculous #gateauladybug #gateaupateàsucre #weddingcakechocolatframboises #gateau2étages #explicationdécorationspateàsucre

Print Friendly and PDF
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article